Changement de saison

J avoue avoir apprécié pleinement la sensation estivale , ces longues journées chaudes, ensoleillées me vont à ravir . Je suis moins présente sur le blog, les jours passent si vite , au point où je me demande parfois comment je faisais dans cette vie d avant, d avant la deuxième moitié de la cinquantaine, dans cette première moitié de vie , celle où l on vivait dans un rythme intense, dans ce monde du travail .

J ai cette sensation de remplir pleinement toutes mes heures, des l Aube , avec mon rituel matinal , très matinal. Ce rituel est bien inscrit dans ma vie depuis longtemps mais il s est intensifié avec la vie , le fil des années m a permis de choisir pleinement ma façon de vivre .

Vers 4 h 45 , je me réveille , selon les jours , je traîne.. entre 15 ou 30 mn et je me lève , je promène safran notre chien , en me gargarisant la bouche avec de l huile de coco que je recrache dans la nature sur notre trajet du matin. Depuis qu il fait jour, cette promenade est réjouissante , les arbres dégagent une odeur lancinante. Les oiseaux chantent , nous croisons sur l approche de l appartement, au centre du village , le voisin Raphael . Il se prépare pour courir dans les chemins qui conduisent à la forêt, accessible à pied depuis le centre du village .

De retour , nourrir safran est la priorité, il est très impatient le matin .

Ensuite , je prépare une théière de thé vert ou thé pu er .

Et je m installe pour ma pratique personnelle, dont la durée varie selon l horaire de mon premier cours en ligne . Certains jours je commence vers 7 h ou 7 h 30 , souvent , je commence à 6 h. Il va sans dire que cet horaire est bien plus agréable en été , avec le lumière qui accompagne la pratique.

Deux fois par semaine, je suis avec assiduité mon cours de philosophie en ligne, avec mon enseignant référent , Dr Nagaraj , avec qui j ai eu l honneur de suivre plusieurs fois des cursus d introduction à la philosophie, d après l étude des yogas sutras de Patanjali.

J aime cette formation intense, dans sa durée, ça fait un an que je suis assidue à ces apprentissages matinaux .

Apprendre, mettre en pratique, chercher, évoluer, questionner , apprendre . Être perspicace, être réguliere , être rigoureuse sans espérer de résultat extraordinaire, sentir que le yoga a infusé pleinement dans ma vie .penser parfois avec des mots en sanskrit , être dans la gratitude. Merci ma vie , il est 9, je vais commencer ma journée en dehors de mon monde yogique . Namaste .

Publicité

Bientôt le départ

À la vue du panneau « à vendre » devant le portail, il faut se rendre à l’évidence, le départ approche . Enchaîner les visites pour la potentielle vente procure une bonne dose de stress, même si c’ est la maison de mon futur mari , je me suis attachée à cette jolie maison où il fait bon vivre.

Avancer, regarder vers l’avant avec positivé me semble la bonne solution pour laisser derrière soi plus de 25 ans de vie sur l’île.

Avec les mesures de restrictions sanitaires en vigueur ; nous recevons les ami.e.s en petit comité , chaque dimanche .cette solution nous permet aussi de passer un vrai temps avec chacun. De dire au revoir ou parfois adieu en fait, car déménager à 12000 km réduit dans certains cas les possibilités de se revoir .

Je remercie mon cours de philosophie qui m aide considérablement à laisser le passé derrière en me dirigeant sereinement vers l’avenir.bonne semaine. Om

Le jardin … en friche

Depuis quelques semaines, j’ai commencé à délaisser progressivement mon jardin, rempli actuellement d’aloès en fleurs. Je le regarde moins, je lui laisse reprendre son côté sauvage.nous commençons à donner ou vendre ( c est plutôt du troc ) nos plantes en pot. Je sais qu’elles seront heureuses dans leurs nouvelles maisons .

Comme souvent, le cours de philosophie m’aide à quitter cette vie ici pour aller de l’avant vers la nouvelle vie ailleurs. Sans regrets. Avec optimisme.

Le jardin est le plus dur à quitter. J’aime notre potager et la vue sur la mer. J’aimerai autant la vue de la montagne.

Je vais me lancer pour le yoga en ligne, histoire de suivre mes élèves actuelles .elles ( il y a plus de femmes que d’hommes alors le féminin l’emporte ) vont me manquer aussi

Cookie

Voici un an et plus que je suis sur l’île sans prendre l’avion, où progressivement, comme pour tous, notre vie sociale est réduite , les rêves de voyage ,De bateau , d’aventure comme avant .

J’ai souvent envie de parler de voyage immobile , ici, chez moi entre les cookies , le parc tout près et le yoga .

De rester à la maison me fait pâtisserie outre mesure , heureusement qu’ on partage…sinon, ça serait trop.pourtant cette activité simple me fait croire à l’aventure, à la découverte , au chemin.

En cela , mon parcours yogi que à des avantages , être chez soi permet de chercher dans l’immobilité . La semaine dernière , les expériences de marches lents m’ont comblées . Tout autant que le challenge cookie

Voilà mon aventure a moi entre cuisine et yoga, cookie et asana

Le virage culinaire

À vrai dire, je n’avais pas prévu ce virage culinaire sur mon blog, j’espérais garder ce cap de blog itinérant au gré du vent ,du souffle… et puis , il y a eu la covid, les soucis de santé et cette farouche envie de créer encore et encore .

Entre les dessins et les cours d’anglais, la convalescence et l’impossibilité de voyager, je plonge dans la cuisine, principalement vegan, je voyage à la lecture de recettes dépaysantes et gourmandes , tentant au mieux l’aventure pâtissière vegan… les résultats sont parfois un peu miches mais on se régale et surtout on partage avec les ami.e.s du yoga ou la famille .

De la salade au cookie en passant par la tarte et le bounty…miam

Voyage en cuisine

Tout ce mois de janvier , j ai voyage dans ma cuisine en suivant les recettes vegan de plusieurs blogueuses inspirantes , gourmandes et créatives . Je me suis régalée à concocter des desserts plus ou moins réussis , il y a du progrès , j ai pris un bon kilo et tout le monde semble apprécier ce virage culinaire dans mon entourage …je remercie grandement mes inspirées complices en recettes telles que un zestedestelle.com ou clara.primi.com , perleensucre.com , la freeglaneuse, vegancheffe, patateetcornichons.

J ai bien aimé adapté toutes ces recettes en version vegan , par goût et aussi dans l idée de pouvoir continuer à nous régaler quand , un jour, nous retrouverons notre bateau ou la cuisine vegan est très pratique …

J adore les bounty’s , la crème et le tiramisu, les biscuits en tout genre , les tartes et aussi les crêpes

Confinement

Quelle drôle d’expérience que ce confinement général . J ai cette habitude de faire beaucoup de choses seule , de vivre à deux 24 h sur 24 et , si mes parents n’étaient pas malades à 12000 milles km , tout serait fluide . Encore plus de yoga , de créativité , de bricolage et surtout encore plus d amour .

Un chien a été abandonné devant chez nous la veille du confinement alors on le garde et que d’amour ( que de pols partout aussi ) nous l’avons baptisé safran et c est parti pour la vie !

Yoga encore

Le week-end est une trêve de yoga à la maison , pas de cours sur deux jours . Parfois je pratique quand même . Je maintiens la méditation le samedi . J en profite pour laver les tapis que les élèves utilisent . Je lave le mien aussi . En ce moment , je pratique en deux ou trois fois dans la journée : avant les cours matinaux ( lever vers 5 h) puis en début d après midi je médite . Je reprend en fin de journée avec un programme assez tonique . J aime avoir tous ces espaces yogas pour illuminer mes journées

Pleine lune et couleur

Est ce que la pleine lune vous réveille la nuit ? Perso , je suis sensible aux mouvements de lune . Je pense au Sri Lanka où chaque pleine lune est un jour férié , ça me parle , j aimerai bien l appliquer dans ma vie … presque : je dis presque car dès que c est possible j aime symboliser la pleine et la nouvelle lune . Une fleur , un geste , un moment différent , une fête , un recueillement , toute petite action est valable .

J ai cuisine des papayes cambar rien que pour la couleur et planter du tulsi ( basilic indien sacré ) pour célébrer la pleine lune du primtemps .