Changement de saison

J avoue avoir apprécié pleinement la sensation estivale , ces longues journées chaudes, ensoleillées me vont à ravir . Je suis moins présente sur le blog, les jours passent si vite , au point où je me demande parfois comment je faisais dans cette vie d avant, d avant la deuxième moitié de la cinquantaine, dans cette première moitié de vie , celle où l on vivait dans un rythme intense, dans ce monde du travail .

J ai cette sensation de remplir pleinement toutes mes heures, des l Aube , avec mon rituel matinal , très matinal. Ce rituel est bien inscrit dans ma vie depuis longtemps mais il s est intensifié avec la vie , le fil des années m a permis de choisir pleinement ma façon de vivre .

Vers 4 h 45 , je me réveille , selon les jours , je traîne.. entre 15 ou 30 mn et je me lève , je promène safran notre chien , en me gargarisant la bouche avec de l huile de coco que je recrache dans la nature sur notre trajet du matin. Depuis qu il fait jour, cette promenade est réjouissante , les arbres dégagent une odeur lancinante. Les oiseaux chantent , nous croisons sur l approche de l appartement, au centre du village , le voisin Raphael . Il se prépare pour courir dans les chemins qui conduisent à la forêt, accessible à pied depuis le centre du village .

De retour , nourrir safran est la priorité, il est très impatient le matin .

Ensuite , je prépare une théière de thé vert ou thé pu er .

Et je m installe pour ma pratique personnelle, dont la durée varie selon l horaire de mon premier cours en ligne . Certains jours je commence vers 7 h ou 7 h 30 , souvent , je commence à 6 h. Il va sans dire que cet horaire est bien plus agréable en été , avec le lumière qui accompagne la pratique.

Deux fois par semaine, je suis avec assiduité mon cours de philosophie en ligne, avec mon enseignant référent , Dr Nagaraj , avec qui j ai eu l honneur de suivre plusieurs fois des cursus d introduction à la philosophie, d après l étude des yogas sutras de Patanjali.

J aime cette formation intense, dans sa durée, ça fait un an que je suis assidue à ces apprentissages matinaux .

Apprendre, mettre en pratique, chercher, évoluer, questionner , apprendre . Être perspicace, être réguliere , être rigoureuse sans espérer de résultat extraordinaire, sentir que le yoga a infusé pleinement dans ma vie .penser parfois avec des mots en sanskrit , être dans la gratitude. Merci ma vie , il est 9, je vais commencer ma journée en dehors de mon monde yogique . Namaste .

Jaune printemps

Le printemps est une sensation que j avais oublié, à vivre sous les tropiques . Le jaune , le vert, ces couleurs acidulées donnent envie de bouger , d avancer en ouverture et mouvement , de sortir de sa tanière .

Si je passe du temps en balade autour du village , je prend aussi du temps pour l atelier ou je poursuis ma série arbres , une forêt de papier haute en couleur .

La gravure m obséde , m envoute et je suis vraiment productive, que va t on faire de tous ces arbres de papiers recyclés ?

Cette question est un bavardage car je poursuis avec dynamisme mes explorations de gravure, recyclées au gré des humeurs, entre tetrapack et récupération d emballages.

Peut être que j exposerai tous mes arbres un de ces jours ….

Gravure faite à la presse de notaire à partir de tetrapack
Arbre de papier
Tetrapack printemps

Les arbres … sur papier

Depuis peu , je découvre la gravure , surtout je m investis dans le multiple support en arts plastiques, mixed média.

C est un enrichissement que de se livrer au papier, cela me rappelle la création , la créativité augmente par la pratique , plus je pratique, plus je crée.

J aime plonger dans mes morceaux de papier recyclé, ou dans le fond des cartes marines en laissant libre cours au flux imaginaire de mon esprit qui cherche au travers des arbres , la forêt devient multiple à chaque feuille que je griffonne.

Pour le moment je stocke cette production intense, parfois j offre un croquis , une miniature d œuvre sous format carte postale.

Je m investis dans ce média et j aime cette plongée créative .cela complète bien ma pratique de yoga , en solitaire.

Je partage les enseignements avec mon ami sud africain , nous sommes deux élèves assidus au cours de philosophie de Dr Nagaraj. Pourtant , j ai ce sentiment de manquer de temps pour tout faire ….

Être à la campagne me plaît surtout avec les beaux jours qui viennent doucement.

Je ressens de la gratitude d avoir rencontré le yoga et depuis peu les arts plastiques en grande dimension, hors les petits carnets , à l atelier circulaire de miribel, la porte d en face de chez moi, un simple couloir à franchir et je plonge dans les encres , les pastels et les papiers

Merci la vie

Gravure sur lino

Horaire décalé

Depuis que je vis en métropole , je continue à me lever très tôt pour partager en ligne des séances de pranayama avec mes amies yogi de la réunion . Je vis avec ce décalage de 3 h et j ai souvent rdv à 5 h du mat avec Skype et les e yogis .

J aime me lever tôt , avoir cette sensation d avoir fait tant de choses avant midi . J ai cette chance de vivre à côté de l atelier circulaire de Christiane , mon amie et belle sœur , je profite pleinement de cet espace pour développer mes envies d art plastique. C est riche .

Ici il neige et il neige . Je recycle des vieux pulls , bref j aime bien ma nouvelle vie frileusement votre

Série sur la forêt
Recyclage d emballages kraft pour Noël

Tawashis et pelotes

Je décline de mieux en mieux la confection des tawashis , améliorant au fur et à mesure le choix des matières , la dextérité des doigts devient un atou , la diversité du support aussi .

Depuis que j ai changé de manière de vivre en m’impliquant de plus en plus dans un concept zéro déchet ( je préfère anti consommation ) , j’apprécie d’apprendre des choses simples à faire soi même . J’ai passé plusieurs heures à découper des T-shirts à manches longues récupérant le plus possible de matière soit en pelotes ( pour un futur tissage Gand format ou à crocheter – je ne sais pas encore faire ça ) soit en prévision de lingèttes que je fais tremper dans du vinaigre ou des peaux de citrons ont macérés . Je me sers des lingettes pour passer un coup vite fait sur la cuvette des toilettes et dans les lavabos de la salle de bains .

J aime de plus en plus être en recherche d autonomie et j aime jouer avec les textiles .ralentir sa vie sociale et professionnelle , c est prendre une direction ou réduire et recycler deviennent des mots clefs du quotidien

Pelotes à base de t shirts usagers

Tawashis etc etc

J ai recommencé à fabriquer des tawashis , j’aime beaucoup découpe , travaille avec du textile . J’ai utilisé des manches de pulls, des chaussettes.

les chaussettes et les manches sont très pratiques pour faire une éponge du quoitidien .

J’aimerai me lancer dans d’autres formats , d’autres objets reliés au yoga , des briques ou encore un tapis ? Affaire à suivre

Recycler, réutiliser , fabriquer chaque jour est un chemin qui va bien avec celui du yoga . Réduire , réfléchir .recomposer autrement .