Changement de saison

J avoue avoir apprécié pleinement la sensation estivale , ces longues journées chaudes, ensoleillées me vont à ravir . Je suis moins présente sur le blog, les jours passent si vite , au point où je me demande parfois comment je faisais dans cette vie d avant, d avant la deuxième moitié de la cinquantaine, dans cette première moitié de vie , celle où l on vivait dans un rythme intense, dans ce monde du travail .

J ai cette sensation de remplir pleinement toutes mes heures, des l Aube , avec mon rituel matinal , très matinal. Ce rituel est bien inscrit dans ma vie depuis longtemps mais il s est intensifié avec la vie , le fil des années m a permis de choisir pleinement ma façon de vivre .

Vers 4 h 45 , je me réveille , selon les jours , je traîne.. entre 15 ou 30 mn et je me lève , je promène safran notre chien , en me gargarisant la bouche avec de l huile de coco que je recrache dans la nature sur notre trajet du matin. Depuis qu il fait jour, cette promenade est réjouissante , les arbres dégagent une odeur lancinante. Les oiseaux chantent , nous croisons sur l approche de l appartement, au centre du village , le voisin Raphael . Il se prépare pour courir dans les chemins qui conduisent à la forêt, accessible à pied depuis le centre du village .

De retour , nourrir safran est la priorité, il est très impatient le matin .

Ensuite , je prépare une théière de thé vert ou thé pu er .

Et je m installe pour ma pratique personnelle, dont la durée varie selon l horaire de mon premier cours en ligne . Certains jours je commence vers 7 h ou 7 h 30 , souvent , je commence à 6 h. Il va sans dire que cet horaire est bien plus agréable en été , avec le lumière qui accompagne la pratique.

Deux fois par semaine, je suis avec assiduité mon cours de philosophie en ligne, avec mon enseignant référent , Dr Nagaraj , avec qui j ai eu l honneur de suivre plusieurs fois des cursus d introduction à la philosophie, d après l étude des yogas sutras de Patanjali.

J aime cette formation intense, dans sa durée, ça fait un an que je suis assidue à ces apprentissages matinaux .

Apprendre, mettre en pratique, chercher, évoluer, questionner , apprendre . Être perspicace, être réguliere , être rigoureuse sans espérer de résultat extraordinaire, sentir que le yoga a infusé pleinement dans ma vie .penser parfois avec des mots en sanskrit , être dans la gratitude. Merci ma vie , il est 9, je vais commencer ma journée en dehors de mon monde yogique . Namaste .

Jaune printemps

Le printemps est une sensation que j avais oublié, à vivre sous les tropiques . Le jaune , le vert, ces couleurs acidulées donnent envie de bouger , d avancer en ouverture et mouvement , de sortir de sa tanière .

Si je passe du temps en balade autour du village , je prend aussi du temps pour l atelier ou je poursuis ma série arbres , une forêt de papier haute en couleur .

La gravure m obséde , m envoute et je suis vraiment productive, que va t on faire de tous ces arbres de papiers recyclés ?

Cette question est un bavardage car je poursuis avec dynamisme mes explorations de gravure, recyclées au gré des humeurs, entre tetrapack et récupération d emballages.

Peut être que j exposerai tous mes arbres un de ces jours ….

Gravure faite à la presse de notaire à partir de tetrapack
Arbre de papier
Tetrapack printemps

Horaire décalé

Depuis que je vis en métropole , je continue à me lever très tôt pour partager en ligne des séances de pranayama avec mes amies yogi de la réunion . Je vis avec ce décalage de 3 h et j ai souvent rdv à 5 h du mat avec Skype et les e yogis .

J aime me lever tôt , avoir cette sensation d avoir fait tant de choses avant midi . J ai cette chance de vivre à côté de l atelier circulaire de Christiane , mon amie et belle sœur , je profite pleinement de cet espace pour développer mes envies d art plastique. C est riche .

Ici il neige et il neige . Je recycle des vieux pulls , bref j aime bien ma nouvelle vie frileusement votre

Série sur la forêt
Recyclage d emballages kraft pour Noël

Cookie

Voici un an et plus que je suis sur l’île sans prendre l’avion, où progressivement, comme pour tous, notre vie sociale est réduite , les rêves de voyage ,De bateau , d’aventure comme avant .

J’ai souvent envie de parler de voyage immobile , ici, chez moi entre les cookies , le parc tout près et le yoga .

De rester à la maison me fait pâtisserie outre mesure , heureusement qu’ on partage…sinon, ça serait trop.pourtant cette activité simple me fait croire à l’aventure, à la découverte , au chemin.

En cela , mon parcours yogi que à des avantages , être chez soi permet de chercher dans l’immobilité . La semaine dernière , les expériences de marches lents m’ont comblées . Tout autant que le challenge cookie

Voilà mon aventure a moi entre cuisine et yoga, cookie et asana

Voyage en cuisine

Tout ce mois de janvier , j ai voyage dans ma cuisine en suivant les recettes vegan de plusieurs blogueuses inspirantes , gourmandes et créatives . Je me suis régalée à concocter des desserts plus ou moins réussis , il y a du progrès , j ai pris un bon kilo et tout le monde semble apprécier ce virage culinaire dans mon entourage …je remercie grandement mes inspirées complices en recettes telles que un zestedestelle.com ou clara.primi.com , perleensucre.com , la freeglaneuse, vegancheffe, patateetcornichons.

J ai bien aimé adapté toutes ces recettes en version vegan , par goût et aussi dans l idée de pouvoir continuer à nous régaler quand , un jour, nous retrouverons notre bateau ou la cuisine vegan est très pratique …

J adore les bounty’s , la crème et le tiramisu, les biscuits en tout genre , les tartes et aussi les crêpes

Yoga encore

Le week-end est une trêve de yoga à la maison , pas de cours sur deux jours . Parfois je pratique quand même . Je maintiens la méditation le samedi . J en profite pour laver les tapis que les élèves utilisent . Je lave le mien aussi . En ce moment , je pratique en deux ou trois fois dans la journée : avant les cours matinaux ( lever vers 5 h) puis en début d après midi je médite . Je reprend en fin de journée avec un programme assez tonique . J aime avoir tous ces espaces yogas pour illuminer mes journées

Tawashis et pelotes

Je décline de mieux en mieux la confection des tawashis , améliorant au fur et à mesure le choix des matières , la dextérité des doigts devient un atou , la diversité du support aussi .

Depuis que j ai changé de manière de vivre en m’impliquant de plus en plus dans un concept zéro déchet ( je préfère anti consommation ) , j’apprécie d’apprendre des choses simples à faire soi même . J’ai passé plusieurs heures à découper des T-shirts à manches longues récupérant le plus possible de matière soit en pelotes ( pour un futur tissage Gand format ou à crocheter – je ne sais pas encore faire ça ) soit en prévision de lingèttes que je fais tremper dans du vinaigre ou des peaux de citrons ont macérés . Je me sers des lingettes pour passer un coup vite fait sur la cuvette des toilettes et dans les lavabos de la salle de bains .

J aime de plus en plus être en recherche d autonomie et j aime jouer avec les textiles .ralentir sa vie sociale et professionnelle , c est prendre une direction ou réduire et recycler deviennent des mots clefs du quotidien

Pelotes à base de t shirts usagers

Tawashis etc etc

J ai recommencé à fabriquer des tawashis , j’aime beaucoup découpe , travaille avec du textile . J’ai utilisé des manches de pulls, des chaussettes.

les chaussettes et les manches sont très pratiques pour faire une éponge du quoitidien .

J’aimerai me lancer dans d’autres formats , d’autres objets reliés au yoga , des briques ou encore un tapis ? Affaire à suivre

Recycler, réutiliser , fabriquer chaque jour est un chemin qui va bien avec celui du yoga . Réduire , réfléchir .recomposer autrement .