Nonchalance caniculaire

C est avec lenteur que se déroulent mes journées. Laisser passer le temps par cette chaleur est un moment propice à la lenteur de vivre , au laisser aller total.je flâne entre la lecture d une saga et la palette de couleurs acryliques qui m ont été donné par une artiste canadienne , aux bagages trop lourds pour retourner dans le grand nord.Maddy a laissé à l atelier de quoi m initier à la peinture sur toile ou cadre de bois .

Je m installe alors sur la table dans la cour, quand l ombre offre un zeste de fraîcheur . J avance par petites touches et je retourne à mon bon gros livre. Une saga, ça vous transporte dans la chaise longue.

J ai ralenti la cuisine, la marche , la philo, les cours.

Je commence par savasana , c est propice à la lenteur .

De la grande maison, nous utilisons que peu de pièces meme si on s est bien déroulé, comme il se doit, avec nos sacs, notre chien et tout le bazar qui nous suit dans nos sauts de puce, d une maison a une autre pour faire passer l été .

Qu il est donc doux de ne rien faire , de rêvasser ses journées.

Et vous, l été , ça va ?

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s