Vacances

A ralentir considérablement toute activité , le mot vacances prend une autre tournure. Avoir du temps, loin dans le déroulé de la journée estivale . Lire, peindre , rêver . Ralentir encore . Être à 15 kilomètres de chez soi et vivre le repos dans une belle maison, large, spacieuse .

Cette lenteur est propice à la réflexion, à l introspection douce d une chaleur assommant à moindre envie de bouger .

J ai ce sentiment de stocker de l énergie pour la suite de notre programme musclé avec le déménagement en prévision dans notre future maison .nous attendons avec impatience d investir les lieux .

J ai maintenu mes cours matinaux, la philo indienne , la peinture , ce qui nous procure cette sensation de repos régénérant, c est le jardin , les arbres , les temps consacrés à la lecture , le rituel méditation .

La simplicité .

Merci la vie

Nonchalance caniculaire

C est avec lenteur que se déroulent mes journées. Laisser passer le temps par cette chaleur est un moment propice à la lenteur de vivre , au laisser aller total.je flâne entre la lecture d une saga et la palette de couleurs acryliques qui m ont été donné par une artiste canadienne , aux bagages trop lourds pour retourner dans le grand nord.Maddy a laissé à l atelier de quoi m initier à la peinture sur toile ou cadre de bois .

Je m installe alors sur la table dans la cour, quand l ombre offre un zeste de fraîcheur . J avance par petites touches et je retourne à mon bon gros livre. Une saga, ça vous transporte dans la chaise longue.

J ai ralenti la cuisine, la marche , la philo, les cours.

Je commence par savasana , c est propice à la lenteur .

De la grande maison, nous utilisons que peu de pièces meme si on s est bien déroulé, comme il se doit, avec nos sacs, notre chien et tout le bazar qui nous suit dans nos sauts de puce, d une maison a une autre pour faire passer l été .

Qu il est donc doux de ne rien faire , de rêvasser ses journées.

Et vous, l été , ça va ?

Les vacances en France

Ça fait bien longtemps que je n avais pas goûté à la saveur subtile d un été en France .

Depuis le mois de juin , nous nous baladons dans notre belle région avec des sauts de puce dans le sud ou dans la drome , la chaleur pousse à la lenteur

Qu il est donc doux de se laisser vivre.

Nous gardons actuellement la belle et vaste demeure de nos amis , profitant de la piscine, des tomates .

Tout est simple, tranquille.

J ai particulièrement apprécié le mini séjour en camping-car, les deux mariages , la fraîcheur des rivières , la visite des enfants . Bientôt , nous irons garde une maison près de Paris et ce sera la fin de cette saison lente à souhait .