L’anniversaire de Ganesh

J’adore célébrer l’anniversaire de Ganesh, qui tombe en général en septembre. C’est l’occasion de lui adresser un chanting pour la journée, de colorer les aliments, de partager des images le représentant, faute de fleurir une statue.

J’ ai gardé avec moi mon Ganesh de poche, celui que je laisse dans mon sac de voyage , j’ai pris le temps d’écrire son nom en sanskrit et j ai coloré une nice cream à la spiruline pour obtenir un beau vert surréaliste , le tout en chantant le mantra de Ganesha

J’ai le souvenir encore bien clair dans ma tête d’un séjour à Mysore ( Inde du sud ) avec une amie qui se reconnaîtra où nous avions eu la chance de vivre avec intensité et couleurs les célébrations de Ganesh , un des dieux tant adoré , très populaire, aimé de tous .

L’Inde me manque souvent , l’Inde a modifié ma perception du monde , en tant que berceau du yoga.le yoga a changé ma vie, ma manière de penser et il continue chaque jour à agir en moi. J’ ai beaucoup de chance d’avoir rencontré ce monde si riche .gratitude est le meilleur mot pour illustrer mon sentiment ce jour .

Om gam ganapataye Natasha

Bientôt le départ

À la vue du panneau « à vendre » devant le portail, il faut se rendre à l’évidence, le départ approche . Enchaîner les visites pour la potentielle vente procure une bonne dose de stress, même si c’ est la maison de mon futur mari , je me suis attachée à cette jolie maison où il fait bon vivre.

Avancer, regarder vers l’avant avec positivé me semble la bonne solution pour laisser derrière soi plus de 25 ans de vie sur l’île.

Avec les mesures de restrictions sanitaires en vigueur ; nous recevons les ami.e.s en petit comité , chaque dimanche .cette solution nous permet aussi de passer un vrai temps avec chacun. De dire au revoir ou parfois adieu en fait, car déménager à 12000 km réduit dans certains cas les possibilités de se revoir .

Je remercie mon cours de philosophie qui m aide considérablement à laisser le passé derrière en me dirigeant sereinement vers l’avenir.bonne semaine. Om

La demande en mariage

Ce midi, nous avions décidé d’aller manger un rougail la morue , à l’auberge du relais, chez Nicolas pot à at leu, histoire de célébrer les deux mois complets de non fumeur d Alain . Et la, surprise : il m’a fait sa demande en mariage , en poussant la chansonnette, devant le rougail la morue .

C’était à la fois drôle et émouvant , nous avons ri et pleuré et j’ai dit oui .

Trop mimi !